Colombo : Capitale du Sri Lanka

L'histoire de la ville de Colombo remonte au 5ème siècle. Grâce à son emplacement privilégié sur la côte ouest du Sri Lanka, Colombo a évolué comme un port pour le commerce entre l'Asie et l'Occident. La ville a été utilisée par les Maures, les Romains, les Arabes, les Perses, et par les navires chinois. L'île est très prisée pour la cannelle et les pierres précieuses.
Le nom de "Colombo" a été introduit par les Portugais en 1505 et est censé être dérivé du nom Cinghalais classique Kolon de Thota (port sur la rivière Kelani) ou Kola-amba-Thota (port avec arbres à feuilles de mangue) .
En 1593, les Portugais, qui avaient pris le contrôle de la côte Ouest du Sri Lanka, ont fait de Colombo leur centre névralgique.
En 1815, Colombo a été proclamé capitale de Ceylan. Elle continue à le rester, même après l'indépendance des Britanniques en 1948.
La ville possède des monuments historiques, une architecture coloniale, des plages… Son architecture a été influencée par les portugais, le néerlandais et les britanniques. L'influence britannique est clairement visible dans les bâtiments situés dans le Fort, une zone où les grandes maisons de commerce et de la bourse sont situées. Tout près se trouve Pettah, un marché animé où chaque section du bazar vend sa propre spécialité, allant des produits alimentaires aux chaussures en passant par de l'or.

Le nouveau Parlement est situé au Sri Jayawardenapura à la périphérie de Colombo, tandis que le Vieux Parlement sur Galle Road fait maintenant office de Secrétariat présidentiel.
C'est à Galle Face Green que les habitants se réunissent le week-end pour profiter de la brise fraîche de l'océan Indien pour s'y promener. A proximité se trouvent les temples, les mosquées et les églises qui enrichissent le patrimoine culturel de la ville.
Colombo est également une véritable passerelle pour le Sri Lanka. Passez-y un jour ou deux, et appréciez le mélange d'Orient et d'Occident.